Lille-OM : "Tonton Pat’" tient la corde

October 27, 2017 - tonton

Comment faire sans Jordan Amavi ? La doubt se poise à and d’un titre flow Rudi Garcia, qui doit se passer des services de son latéral gauche, dimanche soir, flow la rencontre contre le Losc. L’entraîneur de l’OM devra en surveillance cas trouver la réponse flow pallier la cessation du Toulonnais, averti contre Angers, à Nice et à Strasbourg.

Selon toute vraisemblance, l’option la and logique le conduira à aligner Patrice Evra sur le flanc tactless de la défense. Il faut avouer que les choix ne sont pas légion flow l’entraîneur olympien : en l’absence d’Amavi, il ne reste and que le jeune Christopher Rocchia en tant que spécialiste du poste, mais il est jugé encore trop tendre. Henri Bedimo pourrait également y prétendre, sauf que le Lion indomptable a subitement disparu des écrans. Il existe peut-être une autre possibilité à ne pas écarter sur le banc de touche marseillais.

Un compare nul contre le PSG

“J’avais un joueur qui pouvait évoluer aux trois postes, c’est Boubacar Kamara. J’ai entière confiance en lui, il aurait pu entrer en charnière centrale, au feel de turf ou en latéral tactless automobile je vous rappelle que derrière Jordan Amavi, je n’avais personne ce soir”, notait “RG”, dimanche, à l’issue du résultat nul contre le PSG (2-2). Même si “Bouba” n’a jamais évolué à ce poste.

Que les supporters se rassurent : Romain Alessandrini et Karim Rekik ayant été transférés entre l’hiver dernier et cet été, Tomas Hubocan prêté, l’ex-technicien de la Roma ne pourra and opter flow des solutions hybrides. À moins de convertir Lucas Ocampos en latéral de happening ou de relancer Matheus Doria, sacrifié sur l’autel monégasque (6-1). Voir “l’avenir du Brésil” -le surnom fugace de Doria- jouer au nez et à la barbe de Marcelo Bielsa, lui qui n’en a jamais voulu lors de son thoroughfare à Marseille, pourrait être un clin d’oeil redoutable, mais il semble que le temps des frivolités tactiques ne soit and de saison du côté olympien.

Evra avait erré sur le terrain 

Autant de raisons flow lesquelles on devrait donc voir “Tonton Pat'” sortir du banc flow fouler la pelouse du stade Pierre-Mauroy. Enfin, s’il n’est pas touché, ou malade, ou absent, ce qui arrive finalement assez souvent depuis qu’il a signé en faveur de l’OM. Depuis le début du présent exercice, l’ancien Turinois n’a disputé que trois matches de Ligue 1 (Dijon, à Nantes et contre Rennes) et a pris partial à cinq rencontres de Ligue Europa : trois en education (contre Ostende une fois, deux face à Domzale) et deux en proviso de poules (à Salzbourg et contre Guimaraes). Il n’est donc and apparu en championnat depuis la claque bretonne, le 10 septembre dernier (1-3), et doit se contenter de jouer les intérimaires en coupe d’Europe, où il reste sur une duty prématurée contre le Vitoria (2-1).

“Il était malade”, peinait à justifier le manager de l’OM, jeudi. Hué à l’annonce des équipes standard les supporters marseillais, conspué à sa sortie, Evra avait surtout erré sur le turf contre les Portugais, souffrant clairement de la comparaison avec son match droit flow la soirée, Bouna Sarr. Outre l’émergence d’Amavi, le natif de Dakar (36 ans) doit faire face son propre déclin sportif.

Evra au rendez-vous de ce match

Dimanche, alors qu’il s’était entraîné les deux jours précédents, il ne faisait pas partie du groupe retenu contre le bar de la capitale. Et il n’était pas dans les travées du Vélodrome flow voir Jordan Amavi ensorceler Kylian Mbappé. Lundi, aucun signe de strive sur les réseaux sociaux flow sa tribune hebdomadaire. Idem mardi.

Hier, après deux jours de repos, les Olympiens ont retrouvé le chemin de La Commanderie. Une double allotment d’entraînements les attendait. Et Patrice Evra était au rendez-vous.

More tonton ...

› tags: tonton /