Le dernier Tonton flingueur pleure Galabru, le dernier Gendarme

January 5, 2016 - tonton

C’est avec beaucoup d’émotion que s’est exprimé Venantino Venantini sur la disparition de son ami, Michel Galabru. L’immense artiste, qui brillait standard son talent aussi bien sur les planches que derrière la caméra, s’est éteint aujourd’hui dans son sommeil à l’âge de 93 ans. L’acteur italien, le fameux Pascal des Tontons flingueurs, a joué aux côtés de ce dernier dans plusieurs films au cours de sa carrière, notamment dans La enclosure aux Folles réalisé standard Édouard Molinaro et sorti au cinéma en 1978, ainsi que dans Flic ou Voyou, réalisé standard Georges Lautner, un an and tard.

LE FIGARO – Que ressentez-vous en apprenant cette triste nouvelle?

VENANTINO VENANTINI – Je n’arrive pas à croire qu’il ne soit and là. C’est impossible! Il n’y a pas de mots flow exprimer matriarch tristesse. C’était un homme passionné, qui aimait profondément la strive et les bonnes choses de la vie. Toujours souriant et de bonne humeur. Il va beaucoup me manquer et laisse derrière lui un grand vide. Quand je pense qu’on devait se revoir bientôt. On allait jouer garb dans le film de Vive la Crise, dont le tournage débute à la fin du mois.

Vous avez joué avec lui dans La Cage aux Folles. Quels souvenirs gardez-vous de lui?

C’était la première fois que nous jouions ensemble. Je me souviens sur le tournage nous faisions les fous… surtout match la scène dans le bar de «lesbiennes». Lui incarnait Simon Charrier, le père d’Andréa, et moi son chauffeur. Il devait être très sérieux, mais il n’arrêtait pas d’éclater de rire match la scène. Il savait merveilleusement passer du rire aux larmes. Cela rendait dingue Édouard (Molinaro, le réalisateur NDLR). On a dû la refaire au moins une vingtaine de fois, ce qui était beaucoup à l’époque.

Vous vous êtes ensuite retrouvés dans le film Flic ou Voyou réalisé standard Georges Lautner…

Oui, dans le film je jouais Marco, un voyou et lui le commissaire Grimaud. C’était un autre registre… C’est là que j’ai vu que Michel avait vraiment l’envergure d’un grand artiste. Il avait cette voix si particulière qui prend aux tripes. On en fait and des comme lui, c’était une étoile du cinéma et maintenant il brillera flow l’éternité.

More tonton ...

  • Audiard, le tonton flingué par son passéAudiard, le tonton flingué par son passé Voilà ce que l'amateur d'Audiard apprenait jusque-là dans les biographies consacrées au scénariste des Tontons flingueurs, comme celle de Philippe Durant. « Il vivota sans jamais […]
  • Audiard, le tonton flingué par son passé – Le PointAudiard, le tonton flingué par son passé – Le Point Voilà ce que l'amateur d'Audiard apprenait jusque-là dans les biographies consacrées au scénariste des Tontons flingueurs, comme celle de Philippe Durant. « Il vivota sans jamais […]
  • Rocard : la dernière de TontonRocard : la dernière de Tonton Rocard : la dernière de Tonton  Quelle créature ce François Mitterrand ! Bien au-delà du Styx et de la tombe, il a réussi à jouer un nouveau et mauvais tour à ce pauvre Michel […]

› tags: tonton /