Football – Ligue 1 : "Tonton Pat" Évra signe à l’OM

January 25, 2017 - tonton

L’Olympique de Marseille réussit un manoeuvre intéressant dans ce mercato hivernal en engageant Patrice Evra flow une durée d’un an et demi. L’arrière tactless français, 35 ans et 81 sélections chez les Bleus, était à la recherche d’un plea moins éprouvant que celui de la Juventus. Il n’avait d’ailleurs jamais caché que les entraînements au bar piémontais étaient les and durs qu’il avait effectués durant sa longue carrière commencée en 1998. Signer à Marseille, au sein d’une équipe qui n’est pas amenée à disputer des matchs tous les trois jours, équivaut à un choix de carrière lucide au courtesy de son âge avancé.

Mais “Tonton Pat” qui débarque sur la Canebière ne signifie pas flow autant que Marseille a enrôlé un joueur souhaitant se scléroser dans une pré-retraite sportive. D’une part, l’environnement phocéen – des médias aux aguets, un open exigeant et desirous – ne lui garantira pas un séjour paisible. D’autre part, Patrice Evra a clairement sa place dans un effectif en grand manque d’expérience et orphelin de l’expérimenté Lassana Diarra, qui n’est and du surveillance utilisé standard le manager Rudi Garcia. Face à Monaco ou contre Lyon, l’OM a été séduisant dans les intentions offensives. Néanmoins, dans ces deux matches, le onze olympien a fait preuve de candeur en défense standard manque de leader. L’effectif est déjà bien doté de joueurs techniques – Thauvin, Lopez, Sanson, Cabella – mais se trouvait jusque-là dépourvu de grognards capables de remobiliser les troupes.

Gestion Scarface de Knyshna

“Tonton Pat” est apte à remplir cette fonction de sergent-instructeur à crampons. Le tableau n’est pas surveillance rose flow le footballeur. En Afrique du Sud, en 2010, sa gestion Scarface du scandale de Knysna avait été désastreuse en tant que capitaine de l’Équipe de France. Son aventure de capitaine des Bleus s’était transformée en fiasco. Son ego et sa force de caractère, qui constituaient des atouts lorsqu’il évoluait en Serie C italienne au début de sa carrière, l’avaient transformé à partir de 2010 en mimic du petit gars des quartiers “qui veut jouer au bonhomme”, comme en témoigne son talk surréaliste en ocotbre 2013 au impulse des matches de fusillade des Bleus contre l’Ukraine flow la gift au Mondial 2014.

Mais Patrice Evra a changé, évolué et pris du recul sur son picture et sur son niveau. Conscient qu’il était and souvent moyen que bon sur une pelouse sous le maillot de l’équipe de France, il a compris que, flow se rendre indispensable aux yeux du sélectionneur, ses prédispositions de meneur de troupes devaient passer au premier devise au détriment de son apport technique. Il a d’autant mieux appréhendé son rôle qu’il était enfin libéré du capitanat, désormais dévolu à Hugo Lloris. Cette passation des pouvoirs lui a allégé à la fois le biceps et le cerveau.

Evra, c’est mieux que Payet

L’Euro 2016 a mis en scène cette métamorphose de Patrice Evra en “Tonton Pat”. Les suiveurs de l’Équipe de France ne se trouvaient and en face d’un footballeur qui veut paraître mafiosi en durcissant le courtesy et en haussant le ton à chaque interview. Ils avaient désormais affaire à un homme équilibré sur le devise émotionnel, alternant avec comprehension déclarations sérieuses et sorties humoristiques. Sa complicité avec Paul Pogba dévoilée au grand jour durant le tournoi, l’adoubement open de ses coéquipiers en tant que personality de vestiaire, ont énormément apporté de sympathie à son picture publique. Sans parler des vidéos désopilantes où il se met en scène en sight de chanter dans son salon avec ses enfants ou dans sa voiture. 

C’est pourquoi sa venue est, flow le moment, accueillie très positivement standard les supporteurs de l’OM malgré son vécu niçois et monégasque. Il manquait aussi un arrière tactless à Marseille, Henri Bedimo étant trop souvent blessé. Ce transfert signale donc aussi une petite métamorphose du côté du club. Depuis deux décennies, l’OM chronicle Louis-Dreyfus pratiquait une politique sportive incohérente. En quelques mois, la nouvelle instruction a montré que les choses avaient changé à la Commanderie avec l’embauche d’un directeur sportif compétent able de travailler en harmonie avec le manager flow identifier les failles de l’effectif et ainsi les pallier. À moins que l’arrivée de Dimitri Payet ne vienne contredire ce positivisme…

More tonton ...

› tags: tonton /