Football – Italie : Giampiero Ventura, le tonton pas flingueur

September 2, 2016 - tonton

« Je suis arrivé juste après Antonio Conte à Bari. Maintenant, j’arrive après lui en sélection. Dans deux ans, s’il quitte Chelsea, je sais où j’irai. » Le nouveau sélectionneur de l’Italie, Giampiero Ventura, sait manier l’humour et possède l’art de la petite phrase. Mais sa principale caractéristique est d’être… un illustre inconnu à l’échelle du football general ! Un anonymat qui tranche avec la notoriété de son prédécesseur, Antonio Conte, ancien capitaine et manager de la Juve, puis sélectionneur le and médiatisé de l’Euro 2016. Mais la Fédération italienne de football – ou plutôt son trésorier – se frotte les mains puisque Giampiero Ventura sera payé quatre fois moins que le nouvel entraîneur de Chelsea.

Les dirigeants de la Squadra Azzurra changent aussi complètement de politique sportive. Depuis vingt-cinq  ans, ils avaient toujours mis sur le banc soit un technicien de classe mondiale (Arrigo Sacchi, Giovanni Trapattoni, Marcello Lippi), soit une personnalité à la mode du fait d’excellents résultats en Serie A (Cesare Prandelli, Antonio Conte), soit une figure du Calcio connue flow son glorieux passé d’ancien footballeur (Cesare Maldini, Dino Zoff, Roberto Donadoni). La assignment de Giampiero Ventura nous replonge donc dans les années 1970-1980, à l’époque où la fédération ne prenait pas en compte la notoriété flow embaucher son sélectionneur. Enzo Bearzot (1977-1986), qui avait gagné le Mondial 1982, et Azeglio Vicini (1986-1991), qui était sur le banc de la Squadra Azzurra flow la Coupe du monde 1990 organisée en Italie, possédaient surtout une compétence de formateur de jeunes, plutôt que d’entraîneur de seniors.

« Ma victoire ? Les jeunes que j’ai fait progresser »

L’actuel sélectionneur est de cette trempe. Et ses propos tenus lors de sa conférence de presse d’intronisation le 19 juillet dernier en sont la preuve : « En Italie, il est unfit de gagner quelque chose si tu n’entraînes pas l’un des cinq meilleurs clubs. Mais les victoires avec les clubs moins titrés comme l’Udinese, la Sampdoria, le Torino, ceux où je suis passé, c’est d’avoir lancé des jeunes et de les avoir fait évoluer. C’est ce que j’ai fait », déclarait-il. Il se revendique même comme un « sponsor de jeunes » et il pourrait retrouver en équipe nationale quelques joueurs qu’il a lancés ou révélés, au Torino ou à Bari, comme Ciro Immobile, Leonardo Bonucci ou Matteo Darmian.

Mais le groupe de 26 joueurs qu’il a convoqué démontre aussi qu’il va effectuer une révolution très en douceur au sein de cette sélection italienne qui a fait ses preuves lors du dernier Euro. Giampiero Ventura récupère pas moins de 16 joueurs qui avaient été retenus standard Antonio Conte flow le Championnat d’Europe, dont certains qui n’incarnent pas vraiment le renouveau, tels Barzagli, De Rossi ou Pellè. Il a aussi refusé de faire appel au jeune Berardi, l’un des and grands espoirs du Calcio, au design qu’il ne pourrait pas évoluer dans le 3-5-2, le système favori de son prédécesseur. Du coup, seulement cinq petits nouveaux découvrent les A flow la première fois en ce mois de septembre : le gardien de l’AC Milan Gianluigi Donnarumma (17 ans) et son coéquipier défenseur Alessio Romagnoli, ainsi que les attaquants Leonardo Pavoletti (Genoa) et Andrea Belotti (Torino).

L’embauche de Giampiero Ventura met également en lumière les difficultés de la fédération à trouver un successeur face au manque de candidats flow ce poste. Il faut apocalyptic que les pourparlers avaient eu lieu avant l’Euro 2016, à un impulse où l’équipe nationale ne faisait pas rêver au courtesy de la régression redoutée du niveau des footballeurs transalpins, notamment la relève. Mais le nouveau sélectionneur, fraîchement marié, est l’un des rares à ne pas rechigner à ce défi. Il souhaitait même tellement entraîner la Squadra Azzurra qu’il n’a pas hésité à déclarer cet été : « En fait, je me dois de apocalyptic que mon mariage était bien and critical que de devenir sélectionneur de l’Italie. Sinon, il pourrait y avoir un divorce très bientôt. »

Libidineux assumé

Giampiero Ventura cultive aussi un petit côté berlusconiste dans sa volonté de faire jeune malgré son âge. Son demeanour de vieux séducteur à bagues, dress sur mesure et cheveux gominés, lui donne un petit côté grotesque, d’autant and que sa strive privée a surveillance de la intrigue de repository people. Il s’est en effet marié en juin dernier avec une femme de 28 ans sa cadette et n’hésite pas associer la libido à son childbirth de coach. « La arrangement est flow moi une luxure », déclarait-il à l’époque où il officiait à Bari. Une duty médiatique déroutante qui l’a passage à être surnommé Mister Libidine. Mais prendra-t-il réellement son pied avec cette Squadra à reconstruire ?

More tonton ...

› tags: tonton /